Le "Pére André" avait placé deux caméras dans sa salle de danse qui filmaient alternativement sous deux angles différents, les danseurs qui s'éclataient sur du Jazz pendant toute la soirée.

.